Blog

Acte de vandalisme

Un des panneaux "participation citoyenne" récemment installés dans notre village a été vandalisé en fin de semaine dernière, dégradé par des graffitis fortement critiques envers ce dispositif.

Nous rappelons que les référents désignés par la municipalité dans le cadre de la charte "participation citoyenne" ne sont pas là pour espionner leur entourage, dénoncer telle ou telle personne parmi leurs voisins... mais de prévenir, par exemple, d'allées et venues douteuses d'individus inconnus ou de véhicules... 

Nous rappelons également que ce dispositif vise à améliorer la réactivité de la gendarmerie contre la délinquance, à accroître l'efficacité de la prévention de proximité et à rassurer la population, dispositif qui a déjà prouvé son efficacité dans les villages qui l'ont adopté depuis plusieurs années. 

 

 

Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.

Ce genre de méfaits est déjà pris en considération par le code pénal puisque les articles 322-1 à 322-3 relatifs à la répression des crimes et délits contre les biens permettent de sanctionner les auteurs de graffitis de peines correctionnelles. En particulier, l'article 322-1, alinéa 2, réprime, même lorsqu'il n'en est résulté que des dommages légers le « fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain ». Les auteurs de ces actes peuvent encourir des peines d'amende de 3 750 euros et de 7 500 euros lorsque le bien détruit, dégradé ou détérioré est destiné à l'utilité ou à la décoration publique et appartient à une personne publique ou chargée d'une mission de service public. 

Une plainte a également été déposée auprès de Bescherelle: en effet collabo prend 2 L...

 

RETOURNER

 

Laisser un commentaire :


Nom:
Email:
Commentaire: